Océan indien, 2400 mètres de profondeur environ. Il n’y avait en ce lieu strictement rien. Une grande étendue de sable sous une imposante colonne d’eau, et c’est tout. C’est pourtant là que nous avons fondé notre civilisation. Il y a des années de cela, notre peuple fut contraint de quitter ses terres suite à l’invasion d’un algue hautement prolifique et passablement toxique. Il s’en suivit un exode interminable au cours duquel nos ancêtres périrent en grand nombre. Puis un jour, envoyé des cieux, une énorme, une gigantesque masse vint heurter le plancher océanique devant nous. Un fois la surprise passée, nos ancêtres se rendirent compte que ce gigantesque amas de matière était non seulement comestible, mais également habitable ! Les bases de notre glorieuse cité étaient posées. Tout ne fut pas simple. Nous dûmes essuyer les assauts de créatures gigantesques venues emporter dans leurs gueules titanesques des pans entiers de notre civilisation. Nous dûmes traverser des épisodes de contamination lors de la percée de certaines poches contenant des fluides toxiques par nos équipes d’explorateurs. Mais c’est le coeur vaillant, de déboires en déconvenues, à la force de nos pattes, que nous avons bâti ce lieu cher à nos coeurs.

Sources

Sans transition, elle virevolte et volte sur sa compagne à 4 pattes. On parle de sa chaise évidemment. Il s’agit de notre Maman Poule, notre petit tourbillon humain au nom d’angelot, notre incroyable boule de muscles et de poils. On parle de notre grande Matronne, protectrices des petites culottes égarées et des âmes tout aussi égarées, Sainte-Angèle-de-la-paroisse-de-la-BAP.

Challenge contemporain

Toujours en direct depuis les contrées à la chaleur torride du Sud, notre beauté fatale Lili Mirezmoi revient (au figuré, malheureusement pas littéralement snif snif) avec un nouveau challenge d’improvisation de danse contemporaine. Fermez les yeux, imaginez  la brousse et lâchez prise.

#BAPSuperHeroes Challenge

They’re back ! Elles ont fait une pause dans leur tournée de salvation mondiale ! Supergirl et Superminigirl nous font l’honneur d’une démonstration polesque absolument héroïque.

N’oublie pas de taguer @brusselsartpole et #bapsuperheroes!

Toutes les explications sont détaillées dans la vidéo.

Dans un bruissement de cape, les voilà qui repartent au secours de la veuve, de l’orphelin et du mec lambda. La suite très bientôt….

Nouvelle semaine de cours en ligne !

La fin de ce confinement pointerait-elle son bout du nez à l’horizon ? C’est ce que nous osons espérer mais ne nous noyons pas à la dérive dans une mer de faux espoirs. En revanche, un phare brille toujours au lointain. Une lumière qui vous guide et qui vous assure que non ! Nous ne laisserons point vos biceps, triceps, quadriceps et quintuc…bref,  se ramollir devant Netflix comme du beurre laissé sur la place arrière d’une coccinelle garée en plein cagnard à St-Tropez. Cette lumière, phare, ce feu, cette veilleuse, ce sont les cours en ligne qui arrivent dans votre salon grâce aux merveilleuses voies des ondes technologiques.

Elles sont vaillantes. Elles ont le sourire sur la bouille et elles rempilent pour une nouvelle semaine de cours en attendant impatiemment de vous retrouver. Cette semaine, encore du flex, du renfo, du sexy et tutti quanti.

Rappel du lien Tipeee : https://fr.tipeee.com/brussels-art-pole
Vous pouvez aussi envoyer vos dons par virement au compte BE43 0689 0750 0301 avec la communication « Don ».

Cette semaine, pour ceux qui auraient loupé jeudi dernier, la chorée floorwork de Delphine. Ce jeudi, c’est notre Viking Xena la Pole Warrior qui reprendra les leçons d’astiquage de plancher.

En conclusion ? Il est singulier de méditer sur le fait que toute leur vie durant les baleines se nourrissent de krill mais qu’une fois mortes, c’est le krill qui dévore la baleine.

A la semaine prochaine !